Bien choisir son fer à souder


Bien choisir son fer à souder

Aujourd’hui, il existe une multitude de modèles de fers à souder différents disponibles, que ce soit sur internet ou dans les enseignes spécialisées. Si vous débutez dans le domaine bricolage ou que vous n’avez pas l’habitude d’utiliser ce type d’outil, vous pouvez vous sentir un petit peu perdu et avoir du mal à vous y retrouver parmi tous les modèles proposés.

C’est pourquoi, pour vous aider à choisir le bon fer à souder qui correspond parfaitement à vos besoins, vous trouverez ci-dessous un petit guide rassemblant l’ensemble des critères que vous devez prendre en compte pour sélectionner l’outil qui vous convient le mieux que ce soit en termes d’utilisation ou encore en termes de prix.

Les critères de choix d’un fer à souder

Utilisation du fer à souder

Tout d’abord, avant de vous diriger vers un modèle de fer à souder en particulier vous devez vous interroger sur l’utilisation que vous souhaitez en faire. En effet, tous les types de fer à souder ne conviennent pas à toutes les utilisations.

Ainsi, si vous avez l’intention de réaliser des petites soudures ou de travailler sur des composants sensibles dans le domaine de l’électronique ou encore de l’électrique, vous devrez privilégier un fer à souder électronique qui vous permettra de réaliser des soudures nettes et précises. Cet appareil, très simple d’utilisation, convient parfaitement à ceux qui débutent et qui n’ont pas l’habitude de se servir d’un fer à souder. Si vous souhaitez plutôt un fer à souder polyvalent pour réaliser des petites et moyennes soudures, tournez-vous plutôt vers un fer à souder à gaz. Celui-ci est moins précis qu’un fer électronique mais vous pourrez l’utiliser dans de très nombreux domaines, même en cuisine ou en pyrogravure. C’est un outil qui convient également aux débutants.

Enfin, si vous avez besoin d’un outil pour la réalisation de soudures importantes particulièrement résistantes, choisissez alors un fer à souder à l’arc qui vous permettra de réaliser des soudures extrêmement solides. La technique de la soudure à l’arc nécessite cependant une certaine expérience.

La puissance et la température de chauffe

Pour bien choisir votre fer à souder vous devez prendre en compte la puissance et la température de chauffe du modèle sélectionné. Ainsi, pour la réalisation de petits travaux électriques ou électroniques, un modèle qui possède une puissance comprise entre 30 et 40 watts sera largement suffisant. Si vous souhaitez réaliser des soudures un peu plus importantes en électricité, vous devrez choisir un appareil qui présente qui puissance d’au moins 50 watts. Pour pouvoir réaliser des travaux de plomberie, là vous devrez opter pour un fer à souder qui affiche une puissance d’au moins 150 watts.

Pour ce qui est de la température de chauffe, un modèle avec une température maximale de 400 degrés sera suffisant pour la réalisation de petites et de moyennes soudures, il présentera une polyvalence très intéressante. Pour la réalisation de soudures plus importantes, en plomberie ou en mécanique notamment, vous devrez vous tourner vers un outil avec une température de chauffe d’au moins 1000 degrés.

Si c’est possible, préférez plutôt un fer à souder équipé d’un système de température réglable grâce auquel vous pourrez choisir vous-même la température que vous souhaitez. En vous tournant vers ce type de fer, vous réaliserez un investissement durable dans le temps avec lequel vous pourrez réaliser davantage de soudures qu’avec un modèle d’entrée de gamme classique.

La panne du fer à souder

Au moment de faire votre choix, vous devez faire attention à la panne du fer à souder sélectionné. Ainsi, les modèles d’entrée de gamme sont la plupart du temps équipés d’une panne en cuivre. Si ce modèle présente un tarif plus attractif, la panne en cuivre possède cependant une durée de vie plus courte dans le temps. Ce type de fer conviendra donc plutôt pour une utilisation occasionnelle. Si vous avez l’intention d’utiliser régulièrement votre fer, il est préférable de vous diriger vers un appareil qui possède une panne en cuivre électrolytique beaucoup plus résistante qui est recouverte de nickel et de chrome. Tous les types de panne ne conviennent pas non plus à n’importe quelle utilisation.

En effet, les pannes fines et courbées sont recommandées pour la réalisation de petites soudures de précision tandis que les pannes larges ou plates, elles, conviennent mieux à la réalisation de soudure plus importantes. Pour plus de praticité, vous pouvez opter pour un kit de soudage dans lequel vous trouverez différents types de panne, vous pourrez ainsi inter changer les pannes en fonction du type de soudure que vous avez besoin de réaliser.

Le système de chauffe du fer à souder

Il existe deux grands systèmes de chauffe différents. Ainsi, vous pourrez soit choisir un appareil qui fonctionne grâce à l’électricité soit un appareil qui fonctionne au gaz. Les deux types d’outil possèdent des avantages et des inconvénients.

En effet, le fer à souder électrique ne nécessite aucune préparation, il vous suffit de le brancher sur n’importe quelle prise de courant pour qu’il fonctionne. Cependant, vous êtes tout de même dépendant de la présence d’une prise électrique et ne pouvez pas vous en servir n’importe où.

Le fer à souder à gaz, lui, nécessite un petit temps de préparation supplémentaire durant lequel vous devez vous assurer que vous avez bien une cartouche de gaz, généralement du propane ou du butane, pour le faire fonctionner. Une fois la cartouche installée, cet appareil vous garantira une autonomie totale. C’est l’outil idéal si vous avez l’habitude de travailler en extérieur ou que vous devez vous déplacer. Vous n’aurez alors pas à vous inquiéter de la présence d’une prise électrique pour réaliser toutes vos soudures.

Vous connaissez maintenant tous les critères à prendre en compte pour le choix d’un fer à souder et êtes à même de choisir le modèle qui correspond le mieux à vos attentes et vos besoins.