Tout ce qu’il faut savoir sur le fer à souder


Tout ce qu’il faut savoir sur le fer à souder

Si vous avez l’intention de réaliser des travaux de rénovation chez vous ou que vous aimez tout simplement bricoler, posséder un fer à souder pourrait se révéler très pratique.

En effet, le fer à souder n’est pas réservé qu’aux professionnels. Il se révèlera d’ailleurs un allié particulièrement efficace pour tous vos travaux, qui touchent au domaine de la plomberie ou encore au domaine de l’électricité.

Mais alors, comment fonctionne un fer à souder ? Et surtout, quel fer à souder choisir ? Il existe, en effet, différents modèles de fer à souder sur le marché actuel, parmi lesquels il peut parfois s’avérer compliqué de faire le bon choix. C’est pourquoi vous trouverez dans le petit guide ci-dessous toutes les réponses aux questions que vous vous posez sur cet outil de soudure. Nous vous aidons à trouver le fer à souder qui répond à tous vos besoins. Nous avons également rédigé un article avec les questions les plus souvent posées concernant les fers à souder.

Qu’est-ce qu’un fer à souder et à quoi ça sert ?

Tout d’abord, il est important de savoir ce qu’est exactement un fer à souder et à quoi l’instrument de soudure pourra vous servir.

En réalité, le fer à souder, comme son nom l’indique, est utilisé pour réaliser des soudures. Plus précisément, on appelle également le fer à souder, fer à braser. Celui-ci va donc vous permettre de réaliser des opérations de brasage. Le brasage consiste à réaliser de façon permanente un lien entre deux pièces de métal.

Grâce à votre fer à souder, vous pourrez souder deux éléments ensemble (c’est ce qu’on appelle une soudure). Que ce soit pour réparer un appareil électroménager, une carte mère ou pour réaliser de plus gros travaux, le fer à souder pourra vous être utile dans de très nombreux domaines.

Il faut savoir qu’un fer à souder se compose de trois éléments, à savoir : la panne, le système chauffant et la poignée.

La panne du fer à souder, que l’on nomme aussi embout, se présente comme un tube en métal chargé de conduire la chaleur. Il existe différents types de pannes selon le modèle de fer à souder et l’utilisation que l’on souhaite en faire.

Par exemple, si vous travaillez sur des composants électroniques, vous devrez vous tourner vers un fer à souder ayant un embout plutôt fin, en forme de cône. Au contraire, pour travailler sur des éléments plus imposants comme des fils, une panne de fer à souder un peu plus large en forme de biseau est plus adéquate.

Ensuite, on retrouve le système permettant de chauffer le fer à souder à différentes températures. Il peut être soit un réservoir à gaz, généralement contenant du propane ou du butane, soit une résistance électrique en fonction du modèle de fer à souder choisi.

Enfin, le fer à souder est composé d’une poignée isolante à la fois d’un point de vue thermique, mais aussi d’un point de vue électrique. C’est grâce à elle que vous pourrez tenir le fer à souder sans vous blesser.

Comment fonctionne un fer à souder ?

Maintenant que vous savez ce qu’est un fer à souder et ce dont il est composé, il est essentiel de s’interroger sur la façon dont celui-ci fonctionne. Aussi, il importe de s’interroger sur comment le fer à souder permet de réaliser des soudures efficacement.

En effet, le fer à souder fonctionne sur un principe plutôt simple, qui va utiliser les éléments composant l’appareil de soudure que l’on abordés précédemment. Ainsi, le système de chauffe du fer à souder, électrique ou à gaz, fait chauffer la panne composée de métal conducteur. Une fois mise en contact avec l’élément utilisé pour la soudure, cette panne le fait fondre.

D’un modèle à un autre, le fer à souder peut atteindre des températures très élevées, aux alentours des 400 degrés. Cette température permet d’accéder au point de fusion d’un bon nombre de métaux. Généralement, les soudures sont réalisées soit avec du plomb, soit avec de l’étain.

Pour réaliser votre soudure, il vous suffit de faire chauffer quelques minutes votre fer à souder. Une fois que le fer à souder est à bonne température, vous devrez positionner la panne de l’outil au niveau de la zone de soudure puis y apposer le fil de soudure sélectionné. Une fois le fil fondu, éloignez-le et laissez le fer à souder refroidir avant de le ranger.

Quels sont les différents types de fer à souder ?

Le fer à souder électronique

Tout d’abord, vous pouvez choisir de vous tourner vers un fer à souder électronique. Cet outil se distingue d’autres modèles de fer à souder par sa praticité. En effet, il vous suffit de le brancher sur n’importe quelle prise électrique et d’attendre quelques minutes pour pouvoir commencer à l’utiliser.

Les modèles classiques ne permettant pas de régler la température, vous ne pourrez pas sélectionner une température précise pour le fer à souder électronique. Une fois que vous aurez terminé, vous devrez directement le débrancher pour que sa température diminue.

Ce type de fer à souder appelé aussi pistolet fer à souder est particulièrement adapté à la réalisation de petits travaux, notamment dans le domaine électrique et dans le domaine de l’électronique. Selon le modèle de fer à souder électronique choisi, il peut présenter une puissance allant de 20 watts jusqu’à 100 watts. Les modèles de 100 watts sont des types de fer à souder utilisés lors de travaux de plomberie, sans aucune difficulté.

Le fer à souder à gaz

Vous pouvez également choisir d’opter pour un fer à souder à gaz. Contrairement au fer à souder électronique, qui nécessite un simple branchement sur une prise électrique pour fonctionner, celui-ci demande un peu plus de préparation. Ainsi, ce type de fer à souder fonctionne grâce à un brûleur qui doit être alimenté par du gaz. La plupart des modèles existants utilisent du propane ou du butane, qui est le gaz utilisé dans les briquets.

Ce modèle de fer à souder est très intéressant, car il regroupe une multitude d’usages différents. En effet, vous pourrez vous servir d’un fer à souder à gaz pour vos travaux de mécanique ou d’électronique. L’outil de soudure peut également servir pour la pratique de la pyrogravure ou encore de la cuisine avec son mode chalumeau.

Si vous vous en servez pour la première fois, veiller à bien vous munir, en amont, d’une recharge de gaz, disponible en commerce. En général, le gaz n’est pas fourni avec le fer à souder lorsque vous l’achetez.

La station de soudage

Si vous le souhaitez, vous avez également la possibilité de vous procurer une station de soudage. La station de soudage est un outil particulièrement utile qui se distingue du fer à souder classique par la multitude de soudures qu’il permet de réaliser. En effet, celui-ci pourra servir dans un grand nombre de domaines différents.

Ainsi, la station de soudage est caractérisée par une précision beaucoup plus importante que celle d’un fer à souder. Elle pourra donc être utilisée pour souder des fils très fins ou pour travailler sur des composants électroniques sensibles.

De plus, contrairement au fer à souder électronique par exemple, cet appareil possède un système de régulation de la température. Vous pourrez donc choisir vous-même la température que vous souhaitez. Celle-ci est généralement comprise entre 150 degrés et 500 degrés.

Avant de commencer à l’utiliser, il vous suffira de la brancher sur une de vos prises électriques. Enfin, ce type de produit comporte souvent plusieurs accessoires très pratiques. On note, par exemple, une fonction pour dessouder ou encore une fonction de production d’air chaud, qui facilitera grandement le processus de dessoudage.

Le poste de soudure à l’arc

Vous pouvez aussi choisir de sélectionner un poste de soudure à l’arc. Cette technique particulière est celle qui vous permettra de réaliser une soudure qui va résister le plus longtemps aux assauts du temps.

Le poste de soudure à l’arc fonctionne comme une sorte de transformateur électrique. Celui-ci provoque un court-circuit, lequel sera à l’origine d’un arc électrique entre le fil à souder et l’électrode de l’appareil.

Grâce à cet outil, vos soudures seront donc réalisées à partir de la chaleur qui émane d’un arc électrique.

Comparé au fer à souder traditionnel, ce type d’appareil est particulièrement puissant avec une production de chaleur pouvant atteindre parfois les 4 500 degrés. Il permet donc de souder un grand nombre de métaux même avec une épaisseur importante.

C’est pourquoi, à l’opposé de certains modèles de fer à souder destinés aux petits travaux de soudure, le poste de soudure est généralement utilisé pour la réalisation de gros travaux. On s’en sert notamment dans le secteur de la carrosserie, de la plomberie ou encore de la serrurerie. Il n’est cependant pas adapté au travail sur des composants électroniques fragiles, qui nécessitent de petites soudures très précises.

La lampe à souder

Enfin, plutôt que d’opter pour un fer à souder ou un autre appareil de soudage présenté plus haut, vous pouvez choisir de vous diriger vers une lampe à souder.

En effet, la lampe à souder fonctionne grâce à un brûleur à gaz, qui utilise généralement du propane ou du butane, comme le fer à souder à gaz. Cet appareil produit en continu une flamme permettant de réaliser vos soudures.

La lampe à souder possède un grand nombre d’utilisations possibles. Ainsi, elle pourra être utilisée pour réaliser des soudures dans le domaine de la plomberie. Elle sert également en cuisine pour flamber des plats ou en hiver pour réchauffer les moteurs automobiles.

La lampe à souder se distingue d’un fer à souder ordinaire par son autonomie, sa grande maniabilité ainsi que par sa légèreté. En effet, vous pourrez sans problème la tenir avec une seule de vos mains. Elle convient particulièrement à la réalisation de soudures précises sur des petits composants et s’utilise avec un fil à souder en étain, en plomb ou en zinc.

Quels critères prendre en compte dans le choix de son fer à souder ?

Après avoir choisi le type de fer à souder qui correspond le mieux à vos besoins, il vous reste encore à choisir le modèle qui vous convient le mieux. De nombreux critères doivent être pris en compte dans le choix d’un fer à souder.

Tout d’abord, vous devez prendre en compte la puissance du fer à souder. Selon l’utilisation que vous souhaitez en faire, vous n’aurez pas besoin d’un appareil de la même puissance. Si vous souhaitez acquérir un fer à souder pour réaliser de petits travaux, un modèle qui affiche une puissance de 30 watts sera grandement suffisant. Si vous avez l’intention de réaliser des soudures électriques avec votre appareil, vous devrez choisir un fer à souder qui possède une puissance d’au moins 45 watts. Enfin, si vous souhaitez pouvoir réaliser des travaux de plomberie avec votre fer à souder, vous devrez vous tourner vers un appareil qui présente une puissance d’au moins 150 watts.

Au moment de faire votre choix, vous devez également être attentif à la panne du fer à souder. En effet, un fer à souder de début de gamme est généralement équipé d’une panne composée de cuivre. Si cet appareil présente un coût plus bas, la panne présentera cependant une durée de vie plus faible dans le temps. Il existe des pannes en cuivre électrolytiques qui seront plus résistantes. Celles-ci sont alors recouvertes de chrome et de nickel. Pour un coût plus élevé, mais une qualité optimale, vous pouvez choisir une panne de fer à souder équipée d’un revêtement protecteur spécifique, qui durera dans le temps.

Enfin, il est important de s’intéresser à la possibilité de régler la température de son fer à souder. Si, un fer à souder est de température réglable, il vous coûtera plus cher à l’achat, mais se révèlera très utile au cours du temps. En effet, en choisissant un fer à souder de début de gamme sans possibilité de régler la température, vous ne pourrez pas réaliser tous les types de soudure. Si vous avez l’intention de réaliser de nombreuses soudures sur plusieurs matériaux différents, l’achat d’un fer à souder avec réglage de la température intégré est recommandé.

Quelles sont les différences entre un fer à souder professionnel et un fer à souder classique ?

Un fer à souder professionnel se distingue principalement d’un fer à souder classique par la puissance. En effet, quand le fer à souder classique présente une puissance qui tourne la plupart du temps autour des 75 watts, le fer à souder professionnel, lui, est doté d’une puissance minimale de 100 watts.

Le fer à souder professionnel est donc réservé à la réalisation de gros travaux, particulièrement dans le domaine de la plomberie. Par contre, le fer à souder classique sert plutôt pour des petites soudures, qui ne nécessitent pas autant de résistance qu’une soudure de plomberie.

Un fer à souder professionnel est également plus précis qu’un fer à souder classique. En raison de sa performance, il affiche aussi un prix bien supérieur à celui d’un fer à souder classique.

Quelles sont les plus grandes marques de fer à souder et où se les procurer ?

Il existe de nombreuses marques de fer à souder disponibles sur le marché actuellement. Ainsi, parmi les marques les plus célèbres, vous pouvez vous tourner vers :

• un fer à souder de la marque Dremel : celle-ci est connue dans le monde entier pour la qualité de ses outils. La marque propose différents types de fer à souder, notamment un fer à souder à gaz multifonctions, très pratique avec ses embouts interchangeables ;

• un fer à souder Weller : cette marque propose des fers à souder de qualité professionnelle, conçus et imaginés en Allemagne ;

• un fer à souder de la marque Meterk ; cette marque reconnue à l’international pour la performance et la durabilité de ses produits, offre un large choix de fers à souder, notamment électroniques.

Vous pourrez retrouver tous ces fers à souder ainsi que des modèles de nombreuses autres marques dans des enseignes spécialisées dans le domaine du bricolage. Vous pourrez donc vous rendre chez Castorama ou encore chez Bricorama pour retrouver une large sélection de fers à souder. Qu’il s’agisse du fer à souder à gaz, du fer à souder électronique, d’un pistolet fer à souder, d’un fer à souder à température réglable, d’un fer à souder professionnel, ou encore de poste de soudure à l’arc, vous serez idéalement servi.

La marque Lidl propose également des fers à souder de qualité, idéaux si vous n’avez pas un gros budget à consacrer à l’achat de cet outil.

Aussi, en plus des modèles traditionnels, vous pouvez vous tourner vers des marques de fer à souder en kit. Un kit de soudage Sremtch est recommandé à ce titre. La marque vous propose un kit de soudage électrique de précision avec interrupteur ON/OFF, un kit de fer à souder à température réglable portable, etc.

Généralement, le kit de fer à souder comprend des accessoires tels qu’une pompe à dessouder, des pannes de fer à souder, un fil à souder, un pistolet, et autres accessoires pour un usage optimal de votre fer à souder. Chez certains fabricants, le fer à souder est disponible en livraison gratuite. Par précaution, il est toujours bien de s’équiper d’un fer à souder de rechange.

Les règles de précaution et de sécurité pour l’utilisation d’un fer à souder

Lorsque vous allez utiliser votre fer à souder, vous devrez respecter certaines règles de sécurité pour éviter de vous blesser. Ainsi, vous devez toujours faire attention à bien saisir votre fer à souder par la poignée isolante spécialement prévue à cet effet. Autrement, vous risquez de vous brûler gravement.

Vous devez également éviter de faire des gestes brusques quand vous avez votre fer à souder en main. Aussi, veillez à vous munir d’un fil à souder assez long. Vous pourrez y positionner votre main à une distance d’au moins 5 cm de la panne du fer à souder.

Avant de commencer à souder, veillez à disposer un support sur lequel vous pourrez déposer votre fer à souder quand il sera encore chaud. Pour plus de sécurité, équipez-vous de lunettes de protection. Cet équipement est particulièrement recommandé en cas de soudage à l’arc.

Enfin, pour garantir un fonctionnement optimal d’un fer à souder dans le temps, entretenez la panne après chaque utilisation. Pour cela, quand le fer sera encore chaud, vous pourrez nettoyer la panne avec un chiffon humide, en faisant bien attention à ne pas vous brûler.

À présent, vous êtes informé de tout ce qu’il y a à savoir sur le fer à souder. Vous pourrez donc faire le meilleur choix et trouver le fer à souder (électronique, à gaz, à température réglable, etc.) et les accessoires (station de soudage, pistolet à souder, kit de soudage, etc.) qui correspondent le mieux à vos besoins et à vos attentes.